RecordDetails
[Paris] : Gallimard, 2000.
180 p. ; 18 cm.

"Dernière pièce du cycle de Bérenger qui montre l'homme face à la vérité paralysante de sa propre mort. L'hésitation entre comique et tragique, chère à Ionesco, confère à la pièce un lyrisme bouleversant.