RecordDetails
Paris : Éd. du Seuil, 2003 (14-Condé-sur-Noireau : Impr. Corlet)
86 p. ; 21 cm.

Plus d'un demi-siècle après les évènements, un test ADN pratiqué sur un cadavre gisant dans un baraquement incendié du camp de Dachau démontre que le corps n'est pas celui du colonel Waffen SS Hans Uzler. Coupable de crimes contre l'humanité, il se peut que cet homme soit encore en vie. Francis Malone est chargé d'une enquête internationale.