RecordDetails
Paris : Éd. du Seuil, 1997 (18-Saint-Amand-Montrond : Impr. BCI)
2 v. (518, 536 p.) : couv. ill. ; 22 cm.

L'immortel chef-d'oeuvre de la littérature espagnole que l'on peut lire - presque - à tout âge, apparu au carrefour de deux siècles, dessiné comme l'a écrit Michel Foucault "le négatif du monde de la Renaissance", et se nourrit de nombreux courants littéraires antérieurs ou contemporains. L'oeuvre tient à la fois de la parodie des romans de chevalerie, du roman pastoral, du roman sentimental, du roman de captif, de l'autobiographie et, à un degré moindre, du récit picaresque, comme l'a souligné Louis Urrutia - fier disciple de Marcel Bataillon, en 1969. Appareil critique réduit à une préface, p. 7-14, à une note du traducteur et à une petite chronologie.. [SDM].


http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36188456p