RecordDetails
Paris : H. Champion, 1999 (impr. en Suisse)
200 p. ; 23 cm.

Sous la monarchie des Habsbourgs, les juifs étaient des gens libres mais dotés de droits limités et dans l'ensemble peu fortunés d'autant qu'ils subirent, jusqu'à l'émancipation de 1848, une fiscalité spécifique et lourde. L'éducation fut d'emblée envisagée par eux comme un vecteur d'affirmation.