RecordDetails
Paris : Presses de la Cité, 2005.
469 p. ; 23 cm.

La Première Guerre mondiale avait ruiné les truffières d'Auberoche, mais Antonia peut de nouveau se consacrer à sa passion pour le diamant noir du Périgord. Il en résulte la tradition Albarède qui va conquérir les grandes tables. Pourtant Antonia devra se battre pour résister aux impératifs de l'industrialisation et réaliser son rêve : ouvrir un restaurant qui portera le nom de sa grand-mère.


http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39944302g