RecordDetails
Paris : A. Colin, c2004.
255 p. ; 24 cm.

Contrairement à ce qui s'est produit pour l'étude de la Commune ou de la IIIe République, celle du Second Empire est restée très lacunaire, et généralement centrée sur les questions d'ordre politique. Les questions économiques ont été abordées elles aussi de façon fragmentaire, elles concernaient la capitale, le système d'échanges internationaux et l'industrialisation. Enfin, la dimension culturelle et religieuse, l'histoire des idées autres que socialistes ou utopistes et les vraies ambitions de la politique étrangère sont généralement traitées de façon très superficielle. (Somabec).